Entretiens

0

« – Monique Wittig, vous allez à la ligne ? – Non, je ne vais pas à la ligne » (Huguette Debaisieux, Le Figaro, 2 décembre 1964)

Le Prix Médicis 1964, c’est une petite dame chétive, tout éberluée par son succès. Il paraît que Monique Wittig a vingt-neuf ans ; on aurait tendance à lui en donner quatorze, avec ses cheveux raides...

0

Catherine Rognon-Écarnot, “Rencontre avec Monique Wittig”, in Lesbia Magazine, décembre 1996, p. 28-30

On parle toujours mal de l’œuvre d’un écrivain — d’un de ceux que Barthes opposait aux écrivants — d’un grand écrivain donc. Du travail de Monique Wittig, on peut dire seulement que c’est un...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search