Ilana Eloit, “Monique Wittig n’était pas une femme”

 

À lire dans le numéro 2 de La Déferlante, un article d’Ilana Eloit sur Monique Wittig (juin 2021, p. 57-65). Elle y retrace le parcours de Monique Wittig, depuis L’Opoponax, mai 68, Les Guérillères, les Gouines rouges et le début du mouvement de libération des femmes, jusqu’au Front lesbien international, au départ pour les États-Unis, aux articles de Questions féministes et à Paris-la-politique. Ilana Eloit y redéploie, à partir de pièces d’archives, l’histoire des conflits qui ont marqué le mouvement de libération des femmes autour de la question lesbienne.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search