Catherine Rognon-Écarnot — Poétique et politique du travestissement dans les fictions de Wittig

Résumé. Cet article explore la question du travestissement et de la représentation du corps dans trois livres de Monique Wittig : Virgile, non, Les Guérillères, Le Corps lesbien. Dans Virgile, non, l’apparence féminine est un accoutrement humiliant, signe de servitude, qui efface le corps de chaque individu au nom du mythe de la femme. Les lesbiennes qui ont fui l’enfer hétérosexuel, comme les héroïnes des Guérillères cherchent une apparence qui donne à voir qu’elles ne sont ni des femmes ni des hommes. Mais cet au-delà des sexes impensable ne peut prendre forme que dans la littérature. Il prend forme notamment dans le texte le plus poétique de Monique Wittig, Le Corps lesbien, qui fait voler en éclat les représentations traditionnelles du corps féminin et lui substitue un corps en mutation constante, polysémique, au-delà de l’unité comme du binaire.

Abstract. This article examines the issue of tranvestism and representation of the body, in three books by Monique Wittig : Across the Acheron, The Guérillères and The Lesbian Body. In Across the Acheron, the female appearance is an humiliating get-up, a sign of servility, which erases everyone’s body in favor of The Woman’s Myth. Lesbians, who escaped from the heterosexual Hell, like the heroines of The Guérillères, look for an appearance showing that they are neither women nor men. But this unthinkable beyond-sexes can only take shape in literature. It is expressed in Monique Wittig’s most poetical text, namely The Lesbian Body, which breaks the traditional representations of the female body and creates a polysemous, shimmering body, defying both unity and duality.

 

Catherine ROGNON-ECARNOT, “Poétique et politique du travestissement dans les fictions de Wittig”, Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 10 | 1999, mis en ligne le 22 mai 2006, consulté le 10 mai 2021. DOI : https://doi.org/10.4000/clio.261

À lire sur le site de la revue Clio.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search