Kate Robin – Du nulle part au partout : l’utopie de Wittig pour changer le présent et l’avenir

Résumé. L’écrivaine Monique Wittig se projette au-delà des contraintes temporelles, tout en s’inspirant de l’époque révolutionnaire des années 1970. La culture est recréée, puisant dans l’Antiquité et la Préhistoire réelles et/ou inventées. Cette notion transtemporelle est récurrente chez des écrivaines d’utopies, servant déjà d’inspiration pour Christine de Pizan au XVe siècle. Elle rassembla par son écriture une population de femmes du passé, du présent et de l’avenir dans une « Cité des Dames », où elles vivront ensemble en dehors des contraintes temporelles et spatiales. Dans l’ensemble, les utopies littéraires féministes s’intéressent à la réinvention du temps, qui devient non plus une notion linéaire, mais circulaire. Aussi le symbole du cercle sert à ordonner les écrits de Wittig, notamment dans Les Guérillères. Cette « épopée » affirme une chronologie, mais non pas celle des horloges ou des calendriers. Les écrivaines utopistes relient le passé est l’avenir, avec une communication immédiate et facile entre les époques. Le présent, étant pollué par la hiérarchie et la domination, est secondaire dans ses manifestations courantes, mais primordial dans le sens que toute l’œuvre est dédiée à l’amélioration immédiate et constante de notre condition humaine.

Abstract.Though inspired by the revolutionary currents of the 1970s, writer Monique Wittig travels beyond temporal constraints. Culture is recreated, nourished by real or invented antiquity and prehistory. Such trans-temporal travel is common among feminist writers, it already inspired Christine de Pizan in the 15th century. Christine assembled a population of women from the past, present and future into the “City of Ladies”, where they could live together without spatial or temporal constraints. On the whole, feminist literary utopias are interested in questions of time and its reinvention in a cyclical and not linear form. Thus the symbol of the circle is used to structure Wittig’s writings, most clearly in Les Guérillères. This “epic” asserts a chronology, but not one of clocks and calendars. Such utopian writers link past and future, affording immediate and easy communication between the ages. The present, polluted by hierarchy and domination, is secondary in its everyday manifestations, but primordial in the sense that every aspect of literary creation is wholly dedicated to the constant and immediate improvement of our human condition.

Kate Robin, “Du nulle part au partout : l’utopie de Wittig pour changer le présent et l’avenir”Temporalités [En ligne], 12 | 2010, mis en ligne le 15 décembre 2010, consulté le 10 mai 2021. DOI : https://doi.org/10.4000/temporalites.1378

À lire sur le site de la revue Temporalités.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search