Chloé Jacquesson, “Sautant en mille morceaux sans pouvoir m/e disjoindre complètement” : sur quelques effets d’illisibilité dans Le Corps lesbien de Monique Wittig

Chloé Jacquesson, ““Sautant en mille morceaux sans pouvoir m/e disjoindre complètement” : sur quelques effets d’illisibilité dans Le Corps lesbien de Monique Wittig”, Fabula-LhT, n° 16, “Crises de lisibilité”, janvier 2016, URL : http://www.fabula.org/lht/16/jacquesson.html, page consultée le 06 mai 2021.

À lire sur Fabula.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search