Clive Jordan, “Dislocations”, New Stateman, 2 juillet 1971, p. 24

L’article original rend compte de la parution de cinq ouvrages différents sur le thème de la dislocation : Natalie Natalia, de Nicholas Mosley, Teagarden’s Gang de Charles Haldeman, Fly Away Home de Gillian Tindall, An Advent Calendar de Shena Mackay, et la traduction des Guérillères de Monique Wittig, par David le Vay. Nous ne retranscrivons que la dernière section, celle qui se consacre à l’œuvre de Wittig.

***

[…] No doubt Gillian Tindall’s heroine would agree that Women’s Lib is but a tender shoot in “la belle France”. Monique Wittig’s Les Guerillères must be one of the first literary growths to spring in Simone de Beauvoir’s shade. The text is preceded by a large black circle, and my hopes that it would not prove symbolic were disappointed. Les Guerillères abounds in liberated anatomical references, partly to replace outdated male-inspired metaphors. The book is a series of frequently obscure anecdotes, many of which concern a tribe of liberated lady guerillas who fight wish-fulfilment battles with the male enemy, and read from “feminaries” — books recording great female deeds, factual and mythic. Like patriotic verse, it is likely to appeal to the converted; again like patriotic verse, it is intense, humourless and occasionnaly absurd. But some fine imagery compensates.

 

 



Citer ce billet
Aurore Turbiau (2020, 19 avril). Clive Jordan, “Dislocations”, New Stateman, 2 juillet 1971, p. 24. Études wittigiennes / Wittig Studies. Consulté le 23 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/okpi

Aurore Turbiau

Docteure en littérature comparée, actuellement ATER en littérature française et études de genre (Université Lyon 2 Lumière, Passages). Spécialiste sur le sujet des littératures politiques des années 1970-1980, spécialement féministes et lesbiennes, entre la France et le Québec.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search