À lire : Les “Nouvelles lettres portugaises”: à propos du livre des trois Maria, traduit notamment par Wittig

Adelaide Lucia Gregorio Fins a publié sur The Conversation un article sur les Nouvelles lettres portugaises de Maria Isabel Barreno, Maria Tereza Horta et Maria Velho da Costa. Monique Wittig, avec Vera Alves da Nóbrega et Évelyne le Garrec, en avaient publié une traduction au Seuil en 1974 : un des livres les plus importants de la décennie sur les rapports entre féminisme et littérature.

L’article est à lire par ici.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search