Rachel Lamoureux, “L’horizon dépassable du genre : Wittig loin devant Cixous”, in Trou noir, 7 novembre 2022

Rachel Lamoureux, critique et écrivain, publie début novembre 2022, dans la revue Trou noir. Voyage dans la dissidence sexuelle, un article sur “l’horizon dépassable du genre” dans l’œuvre de Monique Wittig ; elle entend, dans un “petit brûlot historisant”, y “réaffirmer ce qu’il y a d’irréconciliable” entre les positions littéraires et politiques de Monique Wittig et d’Hélène Cixous.

Pour parler franc, cet article n’est rien d’autre qu’un mémo visant à rappeler que les politique(s) de la littérature tirent leur coup d’envoi d’une question simple, pas mystifiante du tout : que peut le texte en tant que lui-même dans le monde social qui l’a vu naître ou dans celui qui s’en empare ?

L’article est à lire sur le site de Trou noir.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search