Marie Kirschen, “Écrivaine, militante, icône lesbienne : et la France (re)découvrit enfin Monique Wittig”, Les Inrocks, 28 avril 2022

Pour célébrer la parution du Voyage sans fin aux éditions Gallimard ce mois-ci, Marie Kirschen livre trois pages sur l’œuvre de Monique Wittig dans Les Inrocks : “Écrivaine, militante, icône lesbienne : et la France (re)découvrit enfin Monique Wittig”.

Depuis peu […] c’est enfin de notre côté de l’Atlantique que Wittig, décédée en2003, s’invite. Partout. Elle influence des romans (Viendra le temps du feu de Wendy Delorme) comme des textes théoriques (Sortir de l’hétérosexualité de Juliet
Drouar), inspire des spectacles –en danse, ce sont Marta Izquierdo Muñoz (avec Guérillères, dont la tournée se poursuit) et Marinette Dozeville (avec Amazones, vu en février dernier au festival Faits d’hiver) qui mettent en mouvement son œuvre.
Au théâtre, encore, à Paris ou Bordeaux, s’organisent des lectures.

Outre les artistes, Wittig inspire aussi les jeunes –et moins jeunes– féministes. Sa pensée est décortiquée à coups de slides ou de stories sur Instagram, vulgarisée par le podcast Camille (Binge Audio), dans lequel la journaliste Camille Regache se désole que Wittig “ait disparu de notre histoire féministe française alors qu’elle a quelque part été la première gouine de France”. Le collectif Collages lesbiens, lui, placarde ses mots sur les murs parisiens (“Elles affirment en triomphant que tout geste est renversement”).

“Les années1990 et 2000 sont un premier moment de redécouverte de Wittig, précise la chercheuse en études de genre Ilana Eloit, qui a consacré sa thèse à la place des lesbiennes au sein du MLF. Mais cequi change aujourd’hui, c’est qu’on n’a plus besoin du détour par Butler pour découvrir Wittig.” En effet, l’auteur de Virgile, non (1985) est désormais portée par une vague féministe aux racines profondes et conquiert un nouveau lectorat avide de textes qui résonnent avec les questionnements du moment.

Article entier à lire sur le site des Inrocks.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search